Petit jeudi

Hello ❤️

Et vous, avez-vous cette fâcheuse tendance à vous comparer? Êtes-vous porté à aller voir ce que les autres font simplement pour voir ce qui est différent? Moi, OUI! C’est drôle, je ne considère pas vraiment les gens qui font le même type de travail que moi comme des adversaires, mais plutôt comme des collègues, je suis plutôt du genre à donner mes trucs plutôt que de les cacher jalousement. Mais j’avoue que parfois c’est déprimant et je dois me rappeler que nous ne travaillons pas dans les mêmes conditions ni n’évoluons dans le même milieu et ça, sincèrement, je crois que ça y est pour beaucoup. Je pense qu’une partie de la réussite dépend des gens qui t’entoure, je ne parle pas nécessairement de l’équipe de travail, parce que ce que je fais, c’est très solitaire, mais plutôt de la famille et des amis. Quelque part, ils font partie de ton rayonnement en partageant tes publications, en les achetant aussi. Souvent, plus ils parleront de tes produits, plus ça suscitera de l’intérêt. Mais par-dessus tout, ce petit cercle est généralement un pilier afin de t’aider et t’épauler pour garder le fort.

Moi, j’ai la chance d’avoir une maman formidable qui m’aide lorsque j’en ai besoin, elle vient en renfort et me permet d’avancer plus rapidement. Il arrive aussi que certaines amies viennent en renfort. Sois pour me ramener les pieds sur terre et me dire que mon idée n’a tout simplement pas de bon sens, sois pour me pousser ou encore pour m’aider à peindre mes sacs. J’ai aussi un conjoint formidable qui lui ne m’aide pas (OK, il a fait les trous dans mes dernières étiquettes, mais pour lui, c’était plus un challenge de m’attaquer avec de petits cercles de papier…), mais qui me supporte. Qui constate mes états de paniques et qui m’aident à respirer et à comprendre ce que je peux faire autrement. Il m’aide souvent aussi à voir mes priorités et à « focuser ».

C’est une chance certes, mais ce n’est jamais tout noir ou tout blanc. J’ai aussi des amis et de la famille qui possède chez elles des Chinoiseries, que je leur ai offerts avec le temps, mais qui n’ont jamais été portés à acheter. J’ai reçu en trois ans énormément de commentaires sur mon travail de la part de mes proches. J’ai des connaissances qui se sont révélée de véritables acheteuses compulsives (OUI! OUI!) comme j’en ai qui malgré leur bon mot n’ont jamais rien acheté. Parfois je trouve cette situation fâchante, pour laquelle me dire que tu es folle dingue d’un produit sans l’acquérir? Et puis ça passe. Au final je ne peux pas tordre de bras ni tirer de cheveux pour pousser les gens à se procurer ce que je fais. Surtout que je ne fais rien de conventionnel, ce n’est pas non plus passe-partout… Mais enfin.

En étant sur des groupes d’entraide, j’ai vu quelque histoire d’horreur, des ultimatums et toute autre manipulation pour que l’artisan cesse ses activités. Je me compte chanceuse d’avoir des gens autour de moi, de ne pas être seule. Non, je ne vends pas à profusion. Non ce n’est pas parfait, ni toujours ce que je souhaiterais comme résultats, mais au moins, je n’ai pas à me battre contre mon entourage pour continuer à faire ce qui me passionne et ça, c’est déjà une énorme victoire.

Je sais, je dis souvent merci, mais est-ce qu’on le dit vraiment assez?

Sur ce, bonne semaine et pensez-y bien!

Roxanne

La folle aux Chinoiseries

Les Mini-Chinoiseries

Bon jeudi les moineaux!!

Retour à la publication du jeudi! Retour sur une semaine de fou!!
Tranquillement, mais sûrement, je me prépare pour le printemps, l’arrivée du beau temps et des salons par la même occasion. (HOURRA! ENCORE PLEIN D’OCCASIONS DE VOUS CROISER!)

Aujourd’hui c’est bien simple, je voulais faire un petit retour avec vous de ce qui est apparu au cours des dernières semaines sur ma boutique en ligne! Parce que des fois ça va vite, parce que beaucoup de choses sont apparues en même temps et aussi parce que j’avais tellement hâte de vous en parler que j’ai failli publier l’article LUNDI!

Vous vous souvenez de la première vague de Mini-Chinoiseries?

C’était ces quatre premières broderies destinées à vos minis pour décorer leur chambre ou leur salle de jeu! Je vous avais aussi précisé que si vous étiez encore jeune de coeur, vous aviez le droit de la garder pour vous et de la mettre où bon vous semble! Et bien en quelques minutes, le panda et les frères opossums ont trouvé leur nouvel habitat! Saviez-vous que Mademoiselle Raton ainsi que l’écureuil étaient toujours disponibles et qu’ils attendent patiemment un propriétaire! (Effectivement, ils feront la tournée des salons avec moi cet été!)

En lançant la première vague en janvier, je vous avais promis qu’une deuxième suivrait. Manque de temps, elle n’est toujours pas prête, mais ça ne saurait tarder! Par contre, en attendant, d’autres petites chinoiseries ont fait leurs apparitions en ligne.
Elles sont aussi destinées à vos minis! Les premières sont arrivées en même temps que la journée pour les droits de la femme. C’est à ce moment que j’ai lancé une partie de la collection de caches couche « GIRL GANG – des filles qui se tiennes ». (Je vous avais aussi fait un bel article pour vous les présenter, vous pouvez toujours retourner le lire!)
Sachez que depuis, d’autres items ont fait leur apparition! Ceux-ci l’ont fait en marchant sur la pointe des pieds. Peut-être les avez-vous déjà remarqués? Ce sont des caches couche en série limitée pour vos minis.

**La série limitée signifie qu’il n’y en aura pas d’autres que ceux présentement en ligne. Ce sera comme ça pour toutes les créations qui seront teintes puisque je ne peux garantir que la couleur sera identique ou qu’elle sera uniforme sur le vêtement. Or donc, je crée à partir de ces variations. Par exemple, en créant le menthe cendrée, une ligne s’est formée lors du séchage sur le cintre, ce qui m’a poussé à créer les cordes à linge. C’est aussi ça la création, une part de mystère, d’inconnu. De plus, ça renforce le fait que chaque produit est unique!

Voici les 3 modèles disponibles:

1) Allo l’printemps!!! – Couleur menthe poivrée imparfaite.
2) Je ne suis pas ta cocotte. – Couleur framboise imparfaite.
3) J’ai vraiment la pêche. – Tie dye pêche crème.

Voilà pour aujourd’hui, je vous laisse allez les découvrir!

Bonne semaine!

xxx
Roxanne la folle aux Chinoiseries!

Quand le jeudi devient un vendredi.

Hipelaye!

J’ai dérogé pour une journée, plutôt que publier hier, je me suis concentrée sur la production parce que je savais pertinemment la soirée qui m’attendait ce soir!

Heureusement, j’avais recruté ma maman ❤️

Je vous si montrer quelques pièces dévoilées lors de la journée de la femme. Et bien ce n’est pas tout!

Je poursuit la production au travers des commandes! Ce soir c’était l’assemblage pour les Tote bag! Donc demain, certains ferons leurs apparitions en ligne et d’autre seront mis de côté pour La P’tite Shop où mes produits sont disponibles à Sorel Tracy ❤️

Épuisée de ma journée de travail ainsi que de ma soirée de couture, je vous souhaite une bonne nuit! Je vous suggère de garder les yeux grands ouverts et je vous laisse avec de petites photos de la soirée!

xxx

Roxanne la folle aux Chinoiseries 🌵

PS: Merci maman ❤️

Parce que des fois…

Cette semaine j’avais envie de faire relâche. Parce que je m’accorde rarement des breaks, parce que ce matin, je n’ai pas plus d’inspirations qu’hier et que avant-hier. Et surtout parce que plutôt que d’écrire les articles des trois prochaines semaines, en fin de semaine j’ai plutôt joué au bloc Lego avec mes neveux, je suis allée essayer un nouveau resto pour la fête de ma mère et j’ai brunché avec mes cousins et mes cousines pour les 88 ans de mon grand-père.
Bref cette fin de semaine, j’ai embrassé la vie, j’ai mordu dedans à pleine dent et mettant un peu de côté mes petites Chinoiseries. Ça fait du bien parfois. Même si j’arrive rarement à mettre ma petite « switch » interne à OFF.
Et puis ce matin, j’ai ouvert mon agenda. Bien entendu je n’ai encore presque rien fait de ce qui était écrit. Mais c’était là noir sur blanc entouré d’un beau cadre bleu néon. « PUBLICATION DE L’ARTICLE DE LA SEMAINE ».
Ça fait que je suis là 👐
J’ai envie de vous questionner! De savoir ce que vous aimez chez Les Chinoiseries. Je suis en petite réflexion, j’aurais la chance de prendre mon imagerie et de la transférer sur des objets tels des cahiers, des étuis à cellulaire des étuis. Et je me demandais. Est-ce que des objets promotionnels ce serait intéressant?
Parce qu’à la base, les Chinoiseries ce sont des produits uniques et faits main. En l’occurrence, en prenant cette opportunité, ce n’est plus tout à fait le cas.
Voilà, je lance, la question en l’air comme ça? VOUS, VOUS EN PENSEZ QUOI?

Le combat des femmes, c’était pour nous. Maintenant pour elles ❤️

Bon 8 mars tout le monde, bonne journée de la femme!

Je travaille depuis un moment sur une petite surprise. Vous avez été plusieurs à me le demander, mais je devais faire le vide dans ma tête pour avoir le bon filon de création.

Voilà! C’est le moment de vous dévoiler le début de quelque chose de magnifique qui me tiens à cœur!

Tout d’abord, je voudrais remercier Etsy Québec et Josiane Paré pour ça : 🙏 ça a été un super velour sur un début de semaine mouvementé!

Aujourd’hui, c’est une journée spéciale qui met en avant la lutte pour les droits des femmes et notamment pour la réduction des inégalités par rapport aux hommes. Cette journée, on la dois à toutes les femmes qui avant nous, ont menées diverses luttes féministes afin de nous permettre d’être où nous en sommes aujourd’hui.

C’est la journée idéale pour se rapeller, mais surtout il faut continuer d’agir parce que le combat est bien loin d’être terminé. Que ce soit pour l’égalité des sexes, pour une image saine, etc. On se doit en tant que humain (parce que ça inclus les hommes aussi) de continuer à bâtir un monde meilleur pour tout les petits bouts de femmes qui grandissent ou qui grandiront dans les prochaines années.

Enfin pour souligner la journée, j’ai pensé à vos minis! Voici quelques création juste à point ( Notez quelle sont aussi disponibles pour adultes, vous n’avez qu’à me contacter! ).

ROULEMENT DE TAMBOUR 🥁

Voici les nouveaux cache-couches Les Chinoiseries ❤️

Bonne semaine ❤️

Mon concept favori : Le troc

En quoi consiste le troc:

Échange direct d’un bien contre un autre. Système économique primitif excluant l’emploi de monnaie.

C’est un concept vieux comme la lune, et pourtant, certaines personnes semblent en ignorer complètement l’existence. Aujourd’hui, c’est l’argent qui mène le monde et lorsque tu souhaites quelque chose, tu as intérêt à avoir les sous pour te le procurer.

Mais les sous, ça ne tombe pas toujours du ciel. Et souvent on a bien des choses à payer et à rembourser avant même de penser à soi et de se permettre ne serais-ce qu’une petite folie.

Lorsque j’ai ouvert ma boutique Etsy, il y a bientôt deux ans, je me suis abonnée à des groupes d’entraide entre artisans et je suis tombé sur le groupe de troc. C’est magique!

Il est certain que ce ne sont pas tous les artisans qui participent, tu décides avec qui tu souhaites échanger et ce que tu souhaites aussi. Tu ne paies rien, tu envoies un produit/une création en échange selon ce que l’autre a choisi dans ta boutique. Ça peut être des trucs pratiques ou simplement des petits plaisirs personnels. Ça dépend toujours avec qui tu fais affaire.

J’en suis à mon 6 ou 7e échange, j’aurais aimé en faire davantage, mais parfois les gens qui répondent à tes annonces ne cadrent tout simplement pas dans ce que tu recherches et parfois lorsque toi tu réponds à un annonce et bien l’artisan peut déjà avoir un petit « Crush » sur le travail d’un autre artisan qui a lui aussi répondu à la recherche!

Aussi, il faut quand même prévoir le coup, parce que lorsque tu échanges un produit, il n’est plus disponible sur ta boutique, ça peut descendre vite lorsque tu réalises des produits uniques, mais selon moi, le jeu en vaut la chandelle!

Enfin, c’est souvent un coup de dé et je n’ai jamais été déçu par les trocs que j’ai faits, j’ai toujours choisi en fonction de mes besoins ou de mes goûts!

Pour le moment, si je n’oublie rien, j’ai :

2 bracelets que j’ai échangé contre un « tote bag » brodé sur mesure

Une boule de Noël que j’ai échangé contre une boule de Noël

Trois cactus en tricot que j’ai échangé contre un coussin

2 tentures murales que j’ai échangé contre des broderies murales et des t-shirts

3 poignées en pierres précieuses que j’ai échangé contre une aquarelle et des sacs à fruits et légumes

Et je suis en amour avec chacun d’eux ! Je suis certaine que ce serait bénéfique, si plus de gens partageaient ainsi. Ça aide à faire connaître nos produits, ça nous permet de tester celui d’autres artisans sans nécessairement gruger nos économies! Quoi demander de mieux?

Recherche d’équilibre

Bon midi les moineaux!

J’espère que vous allez bien! Vous vous êtes remis du texte de la semaine dernière? Enfin, soyez sans crainte, je ne suis pas du tout dans le même « mood » cette semaine même si c’est toujours d’actualité!

GO! ON SE LANCE!

Récemment, j’ai aidé une amie alors qu’elle s’évertuait à remplir un dossier pour une demande d’exposition et c’est là que j’ai réalisé qu’au fond j’avais un peu baissé les bras.
Quand je me suis lancée avec Les Chinoiseries, je savais que ça me prendrait énormément de temps, mais dans mon idée, j’allais quand même continuer à créer à côté. Aujourd’hui, je réalise que je voyais grand. Je ne me rappelle même pas le dernier dossier que j’ai envoyé en galerie ou en centre d’exposition (OK j’en ai envoyé un la semaine dernière pour un projet en duo, ça ne compte pas vraiment, oui?! Ahhh! Et il y a cet été pour le Fast mais c’était une exposition collective. J’aime bien trop le Fast! ).
Sans cesse, je me dis « Ouin, mais je n’ai rien produit cette année… Je n’aurai pas suffisamment de matériel pour faire une expo ». Et au fond c’est vrai, en dehors de mes broderies murales, de mes coussins, sacs et t-shirts, je n’ai rien produit qui entre dans ma démarche artistique, je m’éloigne un peu du corpus sans en être pourtant très éloigné.
Et puis je me suis levée un matin et je me suis dit que les choses allaient changées, je ne pense pas envoyer énormément de dossiers cette année non plus, parce que bien entendu je n’ai encore rien produit, cependant, je compte me botter les fesses et produire. Je suis adepte de la phrase « Quand tu as envie de baisser les bras, lèvent les encore plus hauts! » Et c’est totalement ce que je compte faire.

Trouver l’équilibre entre Les Chinoiseries et la production de Roxanne Lacourcière. Vous savez moi et mon petit cerveau constamment en ébullition. Je travaille présentement sur une œuvre qui me servira de point de départ pour mes appels de dossiers. Une grande toile qui de mémoire fait environ 30 pouces X 30 pouces et qui sera partiellement peintre et presque entièrement brodée!

Voici où j’en suis en ce moment,

J’ai bien hâte de vous montrer le résultat final! Qui sait, peut-être vers la fin de l’été!

Alors voilà,

Cette semaine, je tenais à vous faire part de mes projets, sachant que vous êtes déjà au courant, peut-être serais-je moins encline à baisser les bras! 😉

À bientôt

Xxx

Roxanne

La folle aux Chinoiseries ❤️

ETSY DE QUESSÉ?

Alors que la plateforme Etsy est en pleine expansion depuis certaines années et qu’elle permet de faire connaître de nombreux artisans travaillant partout dans le monde, il existe encore certaines personnes qui ne connaissent pas cette magnifique plateforme et d’autre qui sont vraiment réticent à s’y laisser aller!

On va faire ça simple, on aime ça les histoires courtes!

ETSY DE QUESSÉ?

Etsy est une plateforme de vente en ligne créée en 2005 et réservée exclusivement aux artisans qui vendent des produits issus de l’artisanat, des matériaux et fournitures destinés à l’artisanat ou encore des choses vintage! Cette plateforme est INTERPLANÉTAIRE! vous pouvez donc y trouver un peu plus de 45 millions d’articles en ligne provenant d’un peu plus de 1,9 million de vendeurs actifs!

pour poursuivre dans les chiffres, ETSY c’est:

– 877 employés.

-30,6 millions d’acheteurs

Mais par-dessus tout, ETSY, c’est des artisans à l’écoute de leur clientèle! Une porte ouverte sur le talent de votre quartier, de votre ville, de votre province, de votre pays, de votre continent, de votre planète!

*Vous trouverez ces chiffres sur le site http://www.etsy.com

Si autant de gens achètent sur Etsy, pourquoi pas toi?

Je sais pertinemment que quand on n’a jamais essayé ce n’est pas toujours évident de se lancer dans quelque chose! Mais Etsy c’est relativement simple, en plus il y a un moyen efficace de savoir si l’artisan vendeur est de confiance et il s’agit de sa cote ainsi que des commentaires laissés par les acheteurs! On trouve ça où?

Lorsque tu vas sur la boutique de l’acheteur, tu vois les étoiles! ⭐MAGIE⭐ Et entre parenthèses à côté, un chiffre, c’est le nombre d’avis laissé par les acheteurs. Vous pouvez cliquer sur ce chiffre pour pouvoir lire les avis. Et c’est aussi le pourquoi c’est super important de laisser des avis lorsque vous achetez sur la plate forme, que vous soyez satisfait ou non!

Ouais, mais je n’ai jamais fait ça!

Voici des petites étapes super simples!

1) Tu trouves un article qui te plaît et que tu souhaites acquérir. Tu regardes s’il y a des variantes à choisir (EX: grandeur de chandail, motifs, etc.) Quand tu as sélectionné ce qui te plaît, tu passes à la seconde étape!

2) Tu places l’article dans ton panier!

3) Si tu ne souhaites plus magasiner, il ne te reste qu’à aller dans ton panier, sinon, tu poursuis tes achats!

4) Si tu as un code promo, c’est ici que tu l’ajoutes!

5) Tu sélectionnes le mode de paiement

6) Voilà! Il ne te reste qu’à finaliser la commande et de remplir les informations demandées par la plateforme!

Est-ce que je suis obligé de m’inscrire pour pouvoir acheter?

Plus maintenant!! Désormais, tu peux acheter à titre d’invité seulement.

Par contre, lorsque tu t’inscris, il est plus facile de retrouver tes coups de coeur (parce que si vous êtes comme moi, vous adorerez pouvoir mettre des choses de côté et les retrouver alors que vous les aurez complément oublié!) Et puis, comme vous deviendrez vite accros, aussi bien ne pas avoir à toujours entrer vos informations à chaque fois!

Voilà pour cette semaine!

Si vous avez d’autres questions ou simplement si ce n’est pas clair, écrivez-moi! 👌

Roxanne

La folle aux Chinoiseries ❤️

Saine compétition vous avez entendu parler?

Well well!

Salut les curieux, bon jeudi mi-février pleine de soleil dans mon coeur!

Cette semaine je commence ça sur une note beaucoup moins positive qu’a l’habitude, mais je crois qu’à ce stade-ci, c’est un peu comme un mal nécessaire, ça ne fera pas de tords à personne et je l’espère, ça en fera réfléchir certains.

C’est que depuis un certain temps déjà, je fais partie de certains groupes d’artisans/créateurs/acheteurs sur les réseaux sociaux autant du côté francophone qu’anglophone et franchement, depuis plusieurs semaines, voir mois, j’ai de la difficulté à commenter parce qu’on se croirait parfois dans une cour d’école.

Je passe sur les commentaires qui se bousculent dans mon esprit, aussi je parle entre autres de compétition déloyale, d’abus, de plagiat, d’enfantillages et j’en passe parce que la liste pourrait être vraiment très longue.

Common gang on a tellement une belle communauté créative et pleine de potentiel, ce serait tellement plus commode de se serrer les coudes plutôt que de ce mettre des bâtons dans les roues!

On va commencer par régler le cas des « yieuteurs »/acheteurs. Quand une artisane ou une cliente « post » un nouveau produit sur sa page ou sur un groupe, tu n’identifies pas un ami en disant: « Regardes, c’est beau, tu pourrais le faire. »

ÇA, C’EST TOUT SIMPLEMENT NON!

Aie un peu de respect pour la recherche de la personne et le travail qui a été accompli. En tant qu’artisan, on travaille tellement fort pour développer nos produits qu’on n’a pas envie de commencer à se battre avec (pardonnez mon choix de mots) une gang de pas de classe qui au lieu d’encourager, favorise le plagiat. C’est la même chose lorsque tu chiales haut et fort que ses prix sont élevés et que tu essaies de barguiner… Un artisan, ce n’est pas une multinationale, le prix qu’il fixe est généralement en fonction des matériaux, de son produit, du temps de conception, du temps de recherches, etc. Tu n’es pas au Dollarama, prends le temps de considérer le travail qui se trouve derrière ce que tu convoites.

OK, ma petite montée de lait est passée… Mais c’est tellement laid ce que je vous en ce moment que je ne pouvais pas passer à côté.

Je suis une fervente amatrice de « trouves tes propres idées », bien entendu je comprends qu’il est possible parfois de créer quelque chose qui ressemble a ce que quelqu’un d’autre fait, qu’un concours de circonstances peut faire en sorte que deux produits, de deux compagnies différentes se ressemblent.

Écoutez, je sais de quoi je parle, j’ai réalisé une collaboration avec une autre compagnie cet été, de mon côté j’effectuais le design: un cactus et un jeu de mots que j’utilise fréquemment dans mes créations. Ma collaboratrice imprimait les chandails et se chargeait de la vente. C’était simple et efficace. Tout était prêt depuis plusieurs semaines et on a attendu le bon moment (marketing/personnel) pour lancer la collaboration.

Résultat: la journée du lancement, on se rend compte qu’une autre entreprise a eu exactement la même idée. Le même jeu de mots associé a un cactus, différent certes, mais un cactus quand même. L’autre entreprise a sorti son produit une journée avant nous. C’est des choses qui arrivent, on a agi en bonne compétitrice et on s’est retirées tout simplement. PAS DE CRISE, PAS DE LARMES, on a écrit à la compagnie pour qu’il n’y ait pas de malentendus et ça a été fini.

Jouer avec des jeux de mots qui plus est alors qu’ils sont populaires, nous exposent a certains risques, mais il suffit de savoir faire la part des choses, de ne pas se comporter en enfant et surtout de réfléchir.

C’est comme les créatrices qui utilisent un patron acheté pour leurs créations, oui ça se peut qu’une autre créatrice ait acheté le même patron. Ce qui fait la différence, c’est le choix des tissus et l’agencement qu’on en fait. C’est ce qui va te permettre de te distinguer et surtout c’est ta réaction face à ce moment qui témoignera de ta force en tant qu’entrepreneur. Si tu montes aux barricades pour un même patron, tu as besoin de t’endurcir un peu et de travailler sur ta confiance en toi. Par contre, si un autre créateur utilise exactement les mêmes agencements, les mêmes petits plus que toi et bien là, tu es en droit de te questionner sur le plagiat et d’interpeller la personne concernée.

Et c’est là toute la nuance entre « avoir la même idée » et « copier une idée »

Avoir la même idée entre dans la saine compétition, copier une idée non.

Malheureusement, la copie, le plagiat et le vol d’idée sont tellement présents dans notre belle petite communauté d’artisans que je me suis dit qu’il serait bon aujourd’hui de vous expliquer en quoi consiste la SAINE COMPÉTITION parce qu’il semblerait que ce ne soit pas connu de tout le monde.

Selon le psychologue Jean Garneau dans un article paru en 2001(1), il existe trois ingrédients pour une compétition saine. Soit l’estime du compétiteur, la recherche d’excellence et l’acceptation. Même si l’article est plutôt général (vie de tous les jours), je crois qu’il est bon de travailler avec ces ingrédients, d’en être conscient et de méditer sur eux, parce qu’ils s’appliquent parfaitement au cas dont je vous parle aujourd’hui.

C’est sain d’avoir de la compétition, ça a certains avantages non négligeables comme:

  • Apprendre à aimer se dépasser
  • Apprendre à relever des défis
  • Viser plus haut, plus loin
  • Apprendre à être un bon gagnant et un bon perdant

La saine compétition, ce n’est pas sortir un article similaire à ton compétiteur en réduisant le prix de moitié. ÇA, C’EST SIMPLEMENT ABERRANT. Avant de poser des actions, réfléchies à tout ce que ça entraîne et au signal que tu lances aux acheteurs… De un, tu nuis (ou peu être pas en fait) à la personne qui a le prix juste, tu te nuis à toi même parce que la journée où tu réviseras tes prix, tu devras expliquer à ta clientèle le pourquoi. Non seulement en utilisant ce stratagème tu vends à perte, mais en plus, tu envoies le signal que tes produits sont de moins bonne qualité parce qu’ils sont nettement moins chers. ÊTRE RAISONNABLE ET AGIR EN ADULTE C’EST LA CLÉ. La compétition, alors qu’elle est saine, ça nous permet de grandir. Ce qui est encore plus magnifique c’est quand il y a coopération entre les entreprises. Parce que oui, chers artisans, quand vous faites des collaborations, vous grandissez aussi, vous apprenez à voir les choses autrement et en voici quelques petits avantages.

  • Apprendre à s’amuser
  • Travailler ensemble pour obtenir un résultat
  • Développer des valeurs d’entraide, de partage et d’esprit d’équipe
  • Apprendre à être indulgent envers les autres.

Enfin, je pourrais sans doutes continuer longtemps sur le sujet, mais au fond, ce que je souhaite, et vous demande, c’est de mettre un peu d’eau dans votre vin, de considérer les autres artisans et ce qu’ils font, leurs créations, d’admirer et féliciter plutôt que de copier.

J’espère avoir été en mesure de semer une petite graine qui pourra germer dans votre esprit cette semaine.

Je vous aime gang ❤️

xxx

Roxanne

La folle aux Chinoiseries

Ébulition, overdose et mourir de rire!

Quand j’ai décidé de me lancer, il y a maintenant bientôt deux ans, je savais dans quoi je m’embarquais, enfin je pensais que je savais!

OUI! OUI! J’ai décidé de faire le saut en sachant que je n’en vivrais probablement pas dans les premières années, ni même sans savoir vraiment qu’elle allait être là réception du public envers mes produits.

Je me suis lancée par passion pour ce que je fais, par envie de partager mes créations avec les autres!

En effectuant mes bilans de fin d’année, j’ai été agréablement surprise, pas nécessairement par mes ventes (non, je ne vais pas me mettre riche demain matin 😂), mais surtout par les réponses des gens!

Juste cet été quand TPL a glissé un de mes t-shirts graphiques dans leur palmarès j’étais comblé! Choyé! Excité! (Petite victoire, danse de la joie!)

En salon quand je rencontre les gens, qu’ils sont réceptifs et enthousiastes c’est juste wow! Quand vous venez me voir en disant c’est toi, Les Chinoiseries… (Hawwww!! Oui c’est moi, moi toute seule en plus!)

Alors à ce moment, je me dis que le jeu en vaut la chandelle, que toutes les nuits blanches, les petites crises d’angoisse et les choix difficiles en valent la peine. Parce que oui, ce n’est pas toujours rose, je n’ai pas une équipe derrière moi pour me permettre d’avancer même si je ne suis pas là… Et ça, c’est un peu mon petit calvaire! Le dilemme de « est-ce que je m’accorde un repos? » ou encore de « je pourrais aller à Québec en amoureux » si je le fais, tout le reste , reste en plan. Alors c’est un pensez-y-bien qu’il m’arrive parfois de regretter!

Loin de moi l’idée de me plaindre! En fait en commençant ce texte j’avais en tête de vous remercier d’être aussi fidèle! Et je le fais à ma manière, c’est grâce à vous si je suis capable de garder la tête hors de l’eau, si je réussis à trouver un certain équilibre! C’est aussi grâce à vous si j’ai la force de poursuivre, de créer encore et encore, c’est grâce à vos commentaires que j’ai la possibilité de m’améliorer, de créer des choses qui me plaisent, mais qui vous plaisent également!

En tant qu’entrepreneur on fait souvent notre petit bonhomme de chemin en traînant notre fardeau, mais tout ça ne serait jamais possible sans vous!

Dans un moi je vais commencer la 3e année des Chinoiseries, les choses ne vont pas aussi vite que je le voudrais, mais on dit que de prendre notre temps c’est bien parfois et puis ça me permet d’échanger souvent avec vous!

Merci pour toutes ces idées qui rendent mon cerveau en constante ébullition, merci pour votre amour et vos commentaires que je prendrais encore et encore jusqu’à en faire une overdose et par-dessus tout, merci de me procurer tous ces petits fous rires qui parfois émanent de ma fatigué et de mon désespoir, mais plus souvent de vos belles petites tapes dans le dos!

Merci, merci, merci!

Roxanne

La folle aux Chinoiseries ❤️