DE LA PEAU! 

Il me reste un seul salon pour 2017 et on va se le dire, ce n’est pas évident à préparer!

Parce qu’il y a plein de variantes qui n’arrêtent pas de nous trotter dans la tête tout le long de la préparation et qui font en sorte qu’on a l’air d’une espèce de girouette pas de tête qui court les bras dans les airs avec son air le plus hystérique! ( BELLE IMAGE NON!) 

Bref c’est la fin de semaine prochaine que ça se passe, si t’es pas encore au courant, c’est ici! Il y aura une centaine d’exposants sur place et c’est d’autant plus stressant que tout doit être parfait.

Pour l’occasion, j’ai décidé de partager avec toi ma préparation de salon, comment ça se passe et surtout quelques petits trucs pour tenter de ne rien oublier avant ton départ. Ce n’est pas infaillible, à chaque salon j’ai de nouvelles idées et je me dis! Bin crime! j’aurais dû penser à ça! Enfin, voyez-le comme une petite base.

1. CHOISIR SON SALON

Est-ce que si je m’inscris à un salon qui me coûte 200$ je vais assurément faire plus de ventes qu’à un salon qui m’en aura coûté 25$?

Le coût d’un salon n’a absolument rien à voir avec les ventes que tu effectueras lors de celui-ci. Certes, le coût va aussi avec l’organisation qui est derrière l’événement, cependant, ça ne veut pas dire que ta clientèle cible sera présente à celui-ci.

C’est vraiment à toi en tant qu’entrepreneur et artisan de faire le travail de recherche. Quel salon est le mieux pour toi? Lequel rejoint ta clientèle? Pour quelles raisons? C’est long et parfois on à l’impression de tourner en rond, mais c’est vraiment essentiel pour se garantir des ventes. Ça ne veut pas dire que monsieur et madame tout le monde ne se laissera pas tenter par ce que tu proposes…

Par exemple, moi je vends des produits qui ont une « vibe » féministe assumée. Est-ce que ce sont tous mes produits? NON, mais une bonne partie. J’ai aussi un style de dessin et d’imagerie présent dans mon travail qui ne plaira pas nécessairement à tout le monde.  Après certaines recherches, je constate que ma clientèle cible se situe surtout entre 20 et 35 ans, que ce sont généralement des femmes qui achètent mes produits et que souvent on remarque un côté « anticonformiste », « geek » ou/et  « punk ». (OKAY JE POUSSE UN PEU LA RECHERCHE!)  Mais bref, est-ce que je vais allez m’inscrire dans un festival de chasse et pêche ou dans un salon de maternité? Certainement pas!

Par contre, ça ne veut pas dire que les hommes n’achètent pas mes produits, ni les personnes plus âgées. Il m’est arrivé de rentabiliser un salon avec un homme dans la soixantaine, il a passé une bonne demi-heure à ma table à me jaser d’art et de l’émotion que mes produits lui procuraient. (Ça a été une rencontre formidable!) Mais est-ce que je participerai encore à cet événement? NON. Parce que je ne m’étais pas bien renseigné sur celui-ci, j’y suis allée sur un coût de tête et au final j’ai simplement couvert mes frais.

N’ayez pas peur de vous renseigner, n’ayez pas peur de demander à d’autres artisans s’ils ont participé à tel ou tel événement et quelles sont leurs impressions. Nous ne sommes pas en compétitions, mais bien en communauté.

2. LE STOCK ET L’INVENTAIRE

Comment être certaine de ne manquer de rien?

En fait, c’est tout bêtement impossible, tu ne peux pas prédire ce que les gens vont acheter. Cependant tu peux prédire quels seront tes meilleurs vendeurs.

Comment?

Regarde sur ta boutique en ligne, sur ton site Internet, sur Facebook lequel de tes articles a suscité le plus de réactions. Ça te donnera déjà une bonne idée de ce que les gens qui te suivent apprécient. Ça ne veut pas dire de laisser tes autres produits de côté au contraire, seulement de prévoir en conséquence. Ce n’est pas infaillible, tu peux rester avec ton inventaire, mais on ne se le souhaite pas!

Pour m’aider:

  • Je m’écoute (si je n’en peux plus, j’arrête. Ça ne sert à rien d’arriver à un salon et être blasé par nos produits parce qu’en ce moment on en a une « écoeurantite aigue » – on ne sera pas performant et ce sera de notre faute.) Il ne faut pas oublier qu’en général, on fait les choses par passion!
  • Je me fixe des objectifs réalistes. Si je sais que j’ai deux semaines de préparation avant un salon, je ne me fixerai pas un objectif de 30 t-shirts sachant que ça me prend en moyenne trois heures par t-shirt, que je travaille à temps plein et que je fais du parascolaire les lundis et que ce n’est pas le seul produit que je veux offrir – je vais plutôt faire une liste de ce que j’aimerais apporter, regarder ce que j’ai déjà en inventaire (oui ça arrive parfois 🙂 ) et je vais me faire une liste de ce que j’ai à faire. Si je pense avoir le temps de faire 10 t-shirts, j’en fais 10, mais en salon j’emporte avec moi un calepin afin de prendre des commandes (parce que tu n’auras pas nécessairement la bonne grandeur avec toi, mais en prenant la commande et en la faisant payer, tu ne perds rien!) 
  • Je me fais un inventaire papier. Au moment de ranger mes produits pour un départ vers le salon, je me fais un inventaire papier de ce que j’emmène avec moi. Tout au long du salon je coche sur celui-ci ce que je vends et j’effectue un bilan à mon retour de salon. Cette technique me permet de savoir quels sont mes meilleurs vendeurs, d’analyser si le salon a été bénéfique et surtout, je trouve ça beaucoup plus facile de suivre mes ventes ainsi!

3. L’ÉQUIPEMENT

C’est bon de penser à nos produits, mais ce n’est pas tout. Tu ne vas pas déposer simplement tes produits sur la table et attendre les clients. Tu dois absolument opter pour une belle présentation parce qu’avant tout, on achète avec les yeux.

Ce n’est pas obligé d’être super complexe. Des petites caisses de bois font généralement l’affaire. Mais c’est vraiment à toi de voir, parce que ta présentation, c’est avant tout ta marque!

Je vous dresse une petite liste de ce que l’emporte généralement avec moi pour m’installer. (Noter que je varie d’un salon à l’autre! Bin oui j’aime ça le changement)

  • Nappe blanche ou noir ( la table est généralement fournie)
  • Boite de bois ( en vente au Rona ou Canac. Ça aide à créer des volumes)
  • Boite lumineuse avec mon nom ou mon slogan ( Bin pratique les Internets)
  • Roll up ou affiche ( les gens doivent t’identifier facilement)
  • Porte western (DE QUESSÉ? hihi! J’ai récupéré de vieilles portes pour afficher mes produits)
  • Lumières ( J’ai des petits flamants roses à batterie pour mettre de la vie dans mon kiosque)
  • Figurine ( Je trimbale un flamant en plastique qui agrémente mon décor)
  • Sapinage ( Comme je fais des ornements de sapin dans le temps des fêtes, c’est super pratique pour montrer au monde le potentiel de ceux-ci!)

 

Enfin, laisse-toi inspirer! Crée-toi un univers qui te ressemblera et qui présentera bien tes produits. Les options sont infinies!

4. La petite trousse

Je ne pars jamais en salon sans ma petite trousse! C’est vraiment mon indispensable et voici ce qu’il y a à l’intérieur.

  • Bloc de facture
  • Bloc note autocollant
  • Stylo, marqueurs
  • Feutre noir et rouge
  • Petits sacs
  • Fils et aiguilles
  • Trombone
  • Fiche entretien de mes produits
  • Pinces à papier
  • Papier collant
  • Ruban double-face
  • Épingle à couche
  • Square ( UNE MERVEILLE!)
  • Exacto, ciseaux
  • Élastiques
  • Petits sacs (Style ziploc)
  • Ficelle, ruban
  • Rouleaux collant pour enlever le poil

Il faut être paré à toutes éventualités!

Bien entendu j’ai aussi dans un de mes bacs mes sacs, mes cartes d’affaires, du papier de soie, étiquettes de spair!

 

OKAY! Je m’arrête là pour cette fois, mine de rien, j’ai encore une tonne de broderie à faire d’ici vendredi et pas beaucoup de temps pour les faire! (Oui mes objectifs sont réalistes! 🙂 ) En espérant que cet article vous ait plu et que vous avez pu en tirer deux ou trois petits trucs!

N’hésitez pas à me partager vos propres trucs et vos expériences de préparation de salon!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s